Rencontre obama mohammed vi

Greta Thunberg rencontre Barack Obama [VIDÉO]

Quel est le code dans l'image? Cette visite a été un succès à tous les niveaux, a-t-elle dit, ajoutant que les relations commerciales et économiques entre le Maroc et les Etats-Unis connaitront, sans aucun doute, dans un proche avenir, une évolution notable, au service des intérêts des deux pays.

Pour ce qui est du dossier du Sahara, un sujet qui a été abordé par les deux chefs d'Etat, Mme Gonzalez a rappelé le soutien de Washington au plan d'autonomie marocain, qualifié de ''sérieux, réaliste et crédible''. La journaliste vénézuélienne a estimé que le projet d'autonomie du Sahara constitue "une initiative de nature à aboutir à une solution pacifique, juste et définitive", en vue régler ce vieux conflit régional.

Elle a, par ailleurs, salué les efforts déployés par le Maroc, sous rencontre obama mohammed vi conduite de SM le Roi Mohammed VI, pour la promotion et le respect des droits de l'Homme.

À cet égard, le président Obama a exhorté l'Union européenne à partager avec les États-Unis les informations relatives aux passagers du transport aérien.

Sehimi dans la chronique hebdomadaire consacrée au bilan de la visite royale aux Etats-Unis, diffusée jeudi par Radio Chaîne Inter. Cette visite consacre le souci partagé entre le Maroc et les Etats-Unis de renforcer leur coopération économique et leur partenariat stratégique. Elle appuie, également, l'Etat de droit et des libertés au Maroc mais aussi la coopération sécuritaire et antiterroriste, soulignant le professionnalisme, l'expérience et l'habilité dont jouit le Royaume dans ce domaine, a-t-il relevé.

Concernant la question du Sahara, le Souverain a eu, à l'occasion de cette visite, la confirmation que Washington s'engage à continuer à soutenir les efforts de Rabat pour trouver une solution ''pacifique, durable et mutuellement acceptable'', a noté M.

Sehimi, estimant que la position marocaine a de nouveau été confortée par ce soutien américain. Dans un communiqué publié à l'issue d'une rencontre obama mohammed vi mardi de son bureau politique, le parti a salué le leadership du Souverain et Son rôle dans le renforcement des relations de coopération maroco-américaine dans plusieurs domaines.

Le MP a précisé que parmi ces acquis figurent notamment le soutien à la cause nationale et la reconnaissance des efforts déployés par le Royaume pour la mise en oeuvre de l'initiative marocaine d'autonomie pour les provinces du sud. Il s'agit aussi, de la reconnaissance du bilan positif enregistré par le Maroc en matière des droits humains, ce qui lui rencontre obama mohammed vi valu un siège au Conseil des droits de l'homme de l'ONU.

Le Parti a également exprimé sa gratitude à SM le Roi pour les efforts inlassables qu'il ne cesse de déployer en faveur du continent africain et rencontre obama mohammed vi au niveau de la région sahélo-saharienne et d'autres régions, devenues un terrain fertile pour les groupes terroristes et extrémistes, se félicitant dans ce sens des efforts consentis par le Royaume afin de transformer cet espace en un havre de paix et de prospérité.

Le MP a rappelé les discours de SM le Roi prononcés à l'occasion de la célébration de la Révolution du Roi et du peuple et de l'ouverture de l'année législative, notant qu'ils ont constitué une feuille de route pour relever les défis l'intégrité territoriale et des réformes majeurs initiées dans les domaines économique et social outre la détermination de la responsabilité des élus dans la réalisation du développement local et national.

Le bureau politique a aussi examiné, au cours de sa réunion, les mécanismes de renforcement des structures organisationnelles du parti en vue de redynamiser l'action politique, les préparatifs pour les élections communales et l'organisation du congrès national du parti en Ancien ministre mauritanien des AE: Le diplomate mauritanien a précisé que le soutien des Etats-Unis au plan marocain d'autonomie pour le Sahara, exprimé en termes clairs et précis dans le communiqué a retenu son intention et l'a qualifié d'"inédit".

La visite royale à Washington est intervenue dans un moment crucial et a confirmé le partenariat stratégique entre les deux pays, a-t-il dit, notant que le communiqué conjoint a rencontre obama mohammed vi les réformes importantes engagées par le Maroc dans les domaines économique et social.

L'ancien ministre a souligné, en outre, que l'accord sur la désignation d'une personnalité de haut niveau, des deux côtés, pour veiller à une mise en application efficace des rencontre obama mohammed vi prises reflète l'engagement et la ferme détermination des deux parties quant à la concrétisation de ces décisions.

Mustafa Salma: La position américaine appuyant le plan d'autonome un " nouvel acquis pour la diplomatie marocaine " La position des Etats-Unis sur la question du Sahara qualifiant de " sérieux, réaliste et crédible ", le plan marocain d'autonomie ", constitue un " nouvel acquis pour la diplomatie marocaine"a affirmé, sites rencontres gay avis, le militant sahraoui, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud.

Les Services

Le militant sahraoui, qui a été arrêté et banni par le polisario et empêché de regagner les camps de Tindouf pour rejoindre les membres rencontre obama mohammed vi sa famille, pour avoir soutenu publiquement à Smara le plan marocain d'autonomie, a fait observer que les Etats Unis sont "convaincus" à travers des "données suffisantes" du caractère "réaliste, sérieux et crédible" de l'initiative proposée par Rabat et qui " répond aux aspirations des sahraouis et leur permet de gérer leurs propres affaires dans la paix et la dignité ".

Il a indiqué avoir "déterminé durant les 30 ans passés dans les camps de Tindouf que l'Algérie ne veut pas de solution à ce conflit et qu'elle utilise les sahraouis comme passerelle pour réaliser ses intérêts au dépend de leurs souffrances", qualifiant de "séquestration " la situation dans laquelle vivent les populations de ces camps et qui sont privées de liberté de mouvements et de circulation.

Pour lui, "la communauté internationale n'a pas besoin de preuves pour vérifier l'attachement des sahraouis au Maroc", rappelant que des milliers de personnes de ces camps avaient rallié rencontre obama mohammed vi Royaume et continuent de le faire "en dépit de la "propagande du polisario et de l'Algérie sur de supposées violations des droits de l'Homme dans rencontre obama mohammed vi provinces du sud".

Agriculture et pêche au Maroc: Ce contexte impose à Barak Obama un remodelage de sa diplomatie et de son approche des crises régionales. D'abord en Europe où, marquées par le scandale des écoutes téléphoniques, les relations avec le vieux continent ont été saisies de tensions. Ensuite avec les pays du Proche-Orient où son apparente inefficacité sur le dossier israélo palestinien, son approche diplomatique sur la crise syrienne et sa propension à trouver quelques vertus rencontre obama mohammed vi au régime iranien lui valurent l'ire et le dépit de l'allié saoudien et de tous ses satellites. Sur le Front de la guerre contre le terrorisme, alors que son administration semble favoriser sa stratégie de drones en Asie et au Yemen, Barack Obama parait en retrait sur le continent africain, redevenu dans sa région sahélienne le foyer du djihadisme mondial et donne l'impression d'avoir laissé à la France et à ses alliés dans la région le soin de mener cette bataille contre l'extrémisme rencontre obama mohammed vi menace de déstabiliser l'ensemble du continent noir.

Mustapha Salma a fait noter qu'alors rencontre obama mohammed vi continue une détérioration des conditions de vie des séquestrés de Tindouf, l'on constate une stabilité notable de leur situation et leur intégration au Sahara marocain grâce aux "efforts de développement " menés par le Maroc dans les provinces du sud où les sahraouis "jouissent pleinement de leurs droits ". C'est cette réalité qui a conduit les Etats-Unis, qui ont saisi que l'Algérie et le polisario ne contrôlaient plus les camps de Tindouf, à dévoiler leur position en faveur du plan d'autonomie, a-t-il estimé.

A rappeler qu'ensuite à une visite familiale au Maroc, Mustapha Salma, un ancien Inspecteur général de la police du Polisario, a annoncé lors d'une conférence de presse tenue le 9 août à Smara, son soutien au plan marocain d'autonomie soumis aux Nations unies en avril Lors de cette conférence de presse, Mustapha Salma a fait part également de son intention de retourner aux camps de Tindouf afin de mener campagne en faveur du plan marocain. Il a été alors menacé par la direction du Polisario avant d'être arrêté par ses milices et expulsé alors qu'il faisait route pour Tindouf pour voir ses enfants.

Le président de l'association, Abderrahim Berdiji, a relevé que cette position, annoncée dans le communiqué conjoint ayant qualifié de "sérieux, réaliste et crédible" le plan marocain d'autonomie, a coïncidé avec "une semaine catastrophique pour la diplomatie des séparatistes et leur soutien", citant, à cet égard, la ratification à Bruxelles du protocole de pêche entre le Maroc et l'UE, malgré les tentatives désespérées de certaines parties soutenant la thèse du polisario.

Le soutien américain à l'initiative marocaine rencontre obama mohammed vi aussi après la décision du retrait par le Panama, "troisième pays du bloc de Cuba", de sa reconnaissance de la chimérique "rasd" et aussi après l'exclusion du polisario des travaux du dernier sommet euro-africain tenu au Koweït, a fait encore observer M.

Le roi Mohammed VI rencontre Barack Obama et l’invite au Maroc !

Visite rencontre obama mohammed vi aux USA: Maillard a souligné que les Etats-Unis, partenaire privilégié du Royaume, "réalisent une nouvelle fois toute son importance géostratégique comme un pays bien placé pour être leader régional en matière notamment de sécurité".

Il a à ce propos mis en évidence "la reconnaissance américaine sans équivoque" du rôle du Maroc dans la promotion de la paix et la lutte contre le terrorisme à l'échelle régionale. Sur le dossier du Sahara, l'expert a relevé que la rencontre au sommet entre SM le Roi rencontre obama mohammed vi le président Barack Obama "a permis au Maroc de faire valoir sa position et la sincérité de son engagement", estimant que Rabat "a agi face aux manipulations de tout ordre de ceux qui s'opposent systématiquement à ses droits territoriaux".

Complice inconditionnelle du polisario, l'Algérie continue systématiquement de s'opposer à tout règlement pacifique du conflit régional du Sahara, a fait observer M. Pour cet intellectuel et économiste suisse, le Maroc, fort de la constance de sa position et la tenue de ses engagements, n'a cessé d'initier d'importants projets pour les provinces du sud dans le cadre d'une feuille de route réaliste. La rencontre officielle entre les deux chefs d'Etat, a-t-il conclu, fut un évènement d'une grande portée pour le développement économique et la consolidation du partenariat stratégique qui a de tout temps prévalu entre Rabat et Washington.

Pdt de l'Association des amis du Maroc en Pologne: Bensaid dans une déclaration. Selon M. Bensaid, la position américaine favorable au plan d'autonomie au Sahara, affirmée dans le communiqué conjoint ayant sanctionné la rencontre au Sommet entre SM le Roi Mohammed VI et le Président américain Barack Obama, témoigne du réalisme de la proposition marocaine.

Il s'agira de la première visite du souverain alaouite au siège de l'exécutif américain depuis que le président Obama s'y est installé il y a près de cinq ans. Lors de cette visite, Obama a notamment l'intention de discuter avec son hôte de "la rencontre obama mohammed vi contre l'extrémisme violent, du soutien aux transitions démocratiques et de la promotion du développement économique au Moyen-Orient et en Afrique", a précisé le porte-parole de la Maison Blanche dans un communiqué.

La position américaine favorable au plan d'autonomie au Sahara témoigne du réalisme de la proposition marocaine La position américaine rencontre 30 gratuit au plan d'autonomie au Sahara affirmée dans le communiqué conjoint ayant sanctionné la rencontre au Sommet entre SM le Roi Mohammed VI et le Président américain, Barack Obama, témoigne du réalisme de la proposition marocaine, a affirmé Ali Al Ghatit, professeur en droit international comparé et stratégie internationale et ancien président du Conseil stratégique égyptien.

Le Plan d'autonomie proposé par le Maroc pour le règlement de la question du Sahara est une solution rationnelle et crédible, qui confirme la sagesse de la vision de SM le Roi Mohammed VI, a affirmé l'expert dans une rencontre obama mohammed vi. L'ancien président du Conseil stratégique égyptien a insisté sur la nécessité de continuer de s'attacher à cette initiative d'autonomie sous souveraineté marocaine comme solution réaliste et unique à ce conflit, a-t-il dit.

Par ailleurs, l'expert égyptien a salué le soutien permanent qu'apporte SM le Roi Mohammed VI au processus de paix au Proche-Orient et notamment à la cause palestinienne en sa qualité de président du Comité Al Qods. Barack Obama, vient de confirmer la prééminence de la proposition marocaine d'autonomie pour le Sahara et la ferme volonté du Royaume d'aller de l'avant pour mettre fin à un conflit artificiel qui n'a que trop duré, a affirmé le chroniqueur jordanien Belal Al-Sabah, également analyste politique et rédacteur en chef du portail électronique basé en Afrique du Sud "AL Mawrid Al Ifriqi".

Belal Al-Sabah a affirmé que la proposition marocaine d'autonomie est "une solution ouverte et crédible qui aura des répercussions positives sur toute la région". Et d'ajouter que le communiqué conjoint ayant sanctionné la visite de SM le Roi Mohammed VI à Washington a reconnu les efforts consentis par le Royaume sur la voie de la démocratie et a conforté sa position sur la question du Sahara, mettant en exergue le rôle stratégique joué par SM le Roi Mohammed VI en Afrique subsaharienne.

Ces associations, a-t-il dit, avaient pris à rencontre obama mohammed vi l'opinion publique, les décideurs et les prescripteurs d'opinion américains quant à ces abus dans les camps de Tindouf. Chambre des Représentants: Majorité et opposition saluent les résultats positifs de la dernière visite Royale aux Etats-Unis Les groupes de la majorité et de l'opposition à la Chambre des Représentants ont salué, mardi à Rabat, les résultats positifs de la dernière visite Royale aux Etats-Unis, ainsi que ses effets sur la question de l'intégrité territoriale du Royaume.

En réaction à une réponse du Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, lors de la séance plénière mensuelle relative à la politique générale du gouvernement au sujet de la question de intégrité territoriale du Royaume, les groupes parlementaires ont souligné les énormes efforts déployés par SM le Roi dans le domaine de la politique étrangère au niveau africain, arabe et européen.

rencontre obama mohammed vi

La plupart des observateurs ont qualifié de succès à tous les niveaux la dernière visite royale aux Etats-Unis, ont-ils souligné, faisant allusion au communiqué conjoint Maroc-USA publié à l'issue de la rencontre au sommet entre SM le Roi Mohammed VI et le président américain Barack Obama qui a qualifié le plan d'autonomie présenté par le Maroc de sérieux, réaliste et crédible. Les groupes parlementaires ont réaffirmé que le droit du Maroc sur le Sahara est appuyé par l'histoire, la culture, la civilisation et le droit international.

La politique étrangère du Royaume voulue par SM le Roi Mohammed VI vise à ériger la diplomatie en tant que moyen pour réaliser le développement durable dans tous ses aspects, ont-ils ajouté.

Le Maroc a adopté rencontre obama mohammed vi nouvelle politique étrangère détaillée dans le discours prononcé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l'ouverture de la première session de la 3ème année législative de la 9ème législature, le rencontre obama mohammed vi octobre dernier, et dans lequel le Souverain affirme qu'"au lieu d'attendre les attaques de nos adversaires pour y riposter, il faut plutôt les acculer à la défensive, en prenant les devants, en anticipant les événements et en y répondant de manière positive".

Mohammed VI et Barak Obama, une rencontre à multiples enjeux

Président de la ligue des journalistes mauritaniens: Le communiqué conjoint Maroc-USA démontre la crédibilité et la place du Maroc sur les scènes régionale et internationale La teneur du communiqué conjoint Maroc-USA illustre la crédibilité du Maroc et la place qui est la sienne sur les scènes rencontre obama mohammed vi et internationale, a indiqué le président de la ligue des journalistes mauritaniens, Mohamed Abderrahmane Ouled Zouine.

Le communiqué conjoint ayant sanctionné la visite de SM le Roi Mohammed VI à Washington est le premier du genre à sceller une rencontre avec un pays arabe et islamique, de par l'importance de son contenu, ses rencontre obama mohammed vi et le choix minutieux d'expressions sincères rencontre obama mohammed vi à forte connotation, a précisé M.

rencontre obama mohammed vi

Ouled Zouine, ajoutant que cela atteste de la confiance mutuelle entre le Souverain et le président américain Barack Obama. Ce communiqué a apporté "plus de clarté" sur la question de l'intégrité territoriale du Royaume, à travers la confirmation du soutien américain à la proposition marocaine d'autonomie pour le Sahara que Washington considère comme étant "sérieuse, réaliste et crédible", a-t-il encore dit, soulignant que la visite Royale a été réussie sur tous les plans.

Ouled Zouine, directeur du journal "As-safir" et de son pendant électronique, a noté que le communiqué conjoint a mis l'accent sur la dynamique de réformes engagées au Maroc, soulignant à site rencontre pour divorcés égard que le Royaume a été "précurseur à lancer un chantier de réformes démocratiques, couronnées par l'adoption par voie référendaire d'une nouvelle constitution qui a suscité un écho favorable site de rencontre gratuit midi pyrénées à l'échelle régionale qu'à l'internationale".

Ouled Zouine a, d'autre part, mis en exergue les avancées accomplies par le Maroc sur la voie de la consécration de l'Etat de droit, depuis l'accession de SM le Roi au trône de Ses glorieux ancêtres, notant que l'on ne doit pas s'étonner de voir les Etats-Unis d'Amérique soutenir ces réformes touchant l'ensemble des domaines, notamment la promotion des libertés et des droits humains.

DG d'une agence de presse: Les réformes, tous azimuts, menées par le Souverain, depuis son intronisation au Glorieux Trône alaouite, pour la préservation de la sécurité et de la stabilité du Maroc, "Lui ont valu le respect et l'estime de l'ensemble de la communauté internationale", a-t-il dit.

Après avoir mis l'accent sur les relations séculaires entre le Maroc et les Etats Unis, qui remontent rencontre obama mohammed vi l'époque du Sultan Sidi Mohammed Ben Abdellah en où le Royaume a été le premier pays à reconnaitre l'indépendance des Etats-Unis d'Amérique, Rencontre obama mohammed vi.

El Otmani a estimé que le renforcement de la coopération bilatérale en matière de sécurité permettra, sans nul doute, l'instauration de la stabilité dans les régions du Maghreb arabe, de la Méditerranée, du Sahel, site de rencontre amiel l'Afrique et de l'Europe.

Ce triomphe réalisé par le Maroc, à travers la visite royale aux Etats Unis, est à mettre essentiellement sur le compte de "la Diplomatie personnelle" du Souverain, a-t-il poursuivi, rappelant la place de choix dont jouit SM le Roi parmi les chefs d'Etat.

Et de rappeler que les Etats Unis ont qualifié, de manière catégorique et sans ambigüité aucune, le projet marocain d'autonomie pour le Sahara de "sérieux, réaliste et crédible". La visite royale aux Etats-Unis, qu'il a aussi qualifiée de "visite du siècle" constitue, sans aucun doute, un saut qualitatif pour le Royaume, sur la voie du progrès, de la prospérité et de la paix, a-t-il dit.

Des associations des Droits de l'Homme à Dakhla et Es-Smara saluent le grand succès de la visite de SM le Roi aux Etats-Unis L'association "Array" pour la défense de la marocanité du Sahara et des séquestrés à Tindouf, dont le siège se trouve à Dakhla et la section féminine à Es-Smara du Collectif national de défense et de protection des constantes sacrées, ont salué le grand succès ayant couronné la visite de SM le Roi Mohammed VI aux Etats-Unis.

Les deux ONG ont souligné, dans un communiqué, que la visite du Souverain aux Etats-Unis a insufflé une nouvelle dynamique aux relations ancestrales entre les deux nations, ouvert la voie pour une coopération solide et prometteuse dans tous rencontre obama mohammed vi domaines et posé les jalons pour le renforcement constant de l'amitié séculaire entre les deux pays.

site rencontre underground avignon rencontres internationales de la culture

Saluant les sentiments de considération dont a fait part Barack Obama quant au progrès énorme réalisé par le Maroc dans le domaine des droits de l'Homme, les deux associations ont noté avec satisfaction l'engagement du président américain à poursuivre le soutien aux efforts visant à trouver une solution pacifique, permanente et acceptable à la cause de l'intégrité territoriale du Maroc.

Elles se sont dites ainsi totalement satisfaites de la position américaine à l'égard de la proposition marocaine d'autonomie, que Washington a qualifiée de sérieuse, réaliste et crédible, faisant observer que le communiqué final Maroc-USA atteste que ce plan représente une approche qui pourrait satisfaire les aspirations de la population des provinces sud à gérer leurs propres affaires dans la paix et la dignité.

Les deux ONG ont également appelé la communauté internationale à adhérer site rencontre malicieuse la vision de l'ONU et des Etats-Unis qui ont qualifié le projet d'autonomie de sérieux, réaliste et crédible et à appuyer l'initiative pacifique du Maroc, basée sur un objectif noble, à savoir la réalisation de la paix et de la rencontre obama rencontre obama mohammed vi vi dans le nord-ouest rencontre obama mohammed vi l'Afrique.

Elles ont également exhorté l'ensemble des forces et composantes de la nation marocaine à l'attachement aux valeurs de paix, de démocratie et de liberté et à la mobilisation derrière SM le Roi Mohammed VI, pour le bien du Maroc, du Maghreb et du continent africain.

Centre arabo-africain d'information: Le communiqué conjoint Maroc-USA confirme que les Etats-Unis aspirent à renforcer leur partenariat stratégique avec le Maroc Le communiqué conjoint Maroc-USA confirme que les Etats-Unis aspirent à renforcer leur partenariat stratégique avec le Maroc, a indiqué le directeur du Centre arabo-africain d'information et de développement à Nouakchott, Mohamed Salem Ould Dah.

Salem Ould Dah a souligné que le communiqué conjoint publié à l'issue de la rencontre au sommet entre SM le Roi Mohammed VI et le président américain Barack Obama, rencontre obama mohammed vi a couronné la visite effectuée par le Souverain aux Etats-Unis, apporte des réponses péremptoires confirmant, notamment, que Washington aspire à établir un partenariat stratégique avec le Maroc.

Ce partenariat, qui renforce la position de leader du Royaume au sein du continent, est basé sur les intérêts réciproques et la coopération dans les domaines de la sécurité régionale et de lutte contre le terrorisme qui menace l'espace maghrébin et la région sahélo-saharienne, a mis en avant l'écrivain et journaliste mauritanien.

Selon lui, la visite de travail effectuée par SM le Roi Mohammed VI à Washington est "historique'' puisqu'elle est intervenue dans un contexte particulier, le Maroc connaissant une évolution démocratique importante qui représente un modèle dans la région, au moment où la région arabe, africaine et maghrébine est confrontée à des défis économiques, sociaux et sécuritaires.

Salem Ould Dah a, aussi, relevé que la visite royale est venue répondre à un ensemble de questionnements sur inscription site de rencontre meetic niveau des relations entre les deux pays, le communiqué conjoint Maroc-USA ayant affirmé que les Etats-Unis d'Amérique considèrent le Maroc comme leur premier partenaire dans la région, "mettant ainsi fin aux rencontre obama mohammed vi propagées dans certains milieux étrangers, selon lesquelles les relations seraient tièdes entre les deux pays et cette situation pourrait avoir des conséquences sur la première cause nationale, à savoir la question du Sahara".

Le directeur du Centre arabo-africain d'information et de développement s'est réjoui du fait que la visite royale a coupé court aux rumeurs sur la position américaine vis-à-vis de la question du Sahara durant les deux dernières années, à travers la confirmation par les Etats-Unis de leur soutien à la proposition rencontre obama mohammed vi que le communiqué conjoint a qualifiée de ''sérieuse, réaliste et crédible''. ONG marocaine en Espagne: La position des Etats-Unis sur la question du Sahara "met l'Algérie dans l'embarras" La position des Etats-Unis sur la question du Sahara, qualifiant de "sérieux, réaliste et crédible" le plan marocain d'autonomie, "met l'Algérie dans l'embarras" et inflige un "sérieux revers" aux ennemis de l'intégrité territoriale du Royaume, a affirmé, mardi, le réseau de la société civile Marocaine dans le Pays Basque et le Nord de l'Espagne.

Voir aussi